Rituel de Lunes

Avant de faire ce rituel, il est important de dépasser tout sentiment de dégoût, de répulsion ou de saleté qui serait relié au sang menstruel. Notre sang est beau, riche en cellules mères, d'une couleur vive et profonde.  Le sang menstrueI est constitué d' eau, de fer, de cellules endométriales, de microbiote de notre flore vaginale. Il porte l'Intelligence, le mystère qui nous permet d’accueillir un enfant.  

Ce rituel menstruel se pratique depuis très longtemps, nos ancêtres ont versé leur sang à la terre en signe d'offrande, de connexion au féminin, de reconnaissance de notre lignée, de gratitude pour ce moment précieux qui nous relie à notre fertilité, à notre capacité de porter la Vie et de donner naissance.

 "La menstruation est une opportunité pour renouveler notre monde intérieur, la semer nous aidera à nous libérer de ce qui nous ne sert plus, en même temps, à nous combler des bénédictions que la terre mère nous offre".

Témoignages de grandes mères des peuples originaires des Andes.

Semer nos lunes nous donne la possibilité de libérer les charges émotionnelles, les anciennes racontent que notre sang porte notre chagrin, notre douleur, nos peurs. Aussi notre joie, notre plaisir, notre créativité, nos prières.

Ce geste nous aide également à notre lignée des femmes (notre mère, grand-mère…) à transformer les vieilles blessures généalogiques du féminin, dans le but d'ouvrir un chemin de guérison pour vous et pour les générations à venir.

Je voudrais rajouter que ce rituel peut ouvrir un espace symbolique puissant, c'est un acte de psychomagie* qui nous permet d'aller parler aux couches profondes de notre psyché pour transformer les empreintes des mémoires toxiques (injonctions, croyances limitantes, émotions fortes, violence...).  Dans l'autre pôle, cet acte peut aider à activer la force énergétique de notre matrice, notre capacité créatrice (tomber enceinte, créer un projet, une oeuvre d'art, créer un environnement  à notre image, etc).  Semer nos lunes nous ancre à la terre et à la  puissance de femme. 

Les plantes seront reconnaissantes de cet engrais de Vie! 

Pour que ce rituel vibre et porte ces fruits, il a besoin d'être pratiqué régulièrement, et surtout c'est important d'y croire, de mettre toute son intention, son coeur pour semer en soi et dans le plus grand que soi les graines de la transformation. 

*  Alejandro Jodorowsky 

Mise en pratique : 

° Récolter le sang :

- Avec votre cup et ensuite mettre dans une jolie poterie ou coupelle.

- Avec une culotte ou serviette menstruelle puis faites tremper dans un bac pour laisser le sang se libérer. Si vous n'avez pas,  prenez un linge en coton que vous mettrez à la base de votre culotte.

 

° Choisissez un endroit dans votre jardin, ou à l'intérieur près de vos plantes et créer un petit autel à votre image.

° La durée dépendra de l'importance de votre besoin/intention. Pour toutes celles qui souhaitent réparer un déséquilibre/maladie au niveau de la matrice, une mémoire de violence, une sentence médicale (vous êtes infertile, vous n'êtes plus très jeunes pour concevoir, vos ovaires sont vieux, etc, etc...) et pour toutes celles qui souhaitent tomber enceinte, je vous conseille de prendre  une quinzaine de minutes, plus si vous avez envie, pour bien rentrer dans l'espace de psychomagie. 

 

Voici un exemple de déroulement mais je vous conseille de suivre surtout votre intuition et de trouver votre propre façon de faire :

 - Amenez votre coupelle avec le sang et un verre d'eau, poser les devant vous. 

- En assise, prenez un temps pour poser le mental, revenir dans le corps et ses sensations, connectez vous à votre respiration. - - Une fois ancrées en vous même, reliez-vous à votre matrice et à votre intention profonde de coeur.

- Puis prenez le temps de tisser le lien à la terre, Pachamama, qui accueillera votre sang  et le transformera en engrais de vie. 

- Prenez la coupelle et diluez le sang avec de l'eau.  La coupelle entre vos mains déposer vos intentions, puis versez tout                 tranquillement vos lunes dans la terre.

- Si vous aimez chanter, chantez pendant que le sang coule. 

- Pour finir remerciez la terre, remerciez votre matrice, votre sang et vous même. 

Je vous souhaite un beau rituel!